Opération Détox de votre site web pour une meilleure expérience utilisateur

Opération Détox de votre site web pour une meilleure expérience utilisateur

Les anciens avaient coutume de pratiquer une cure de nettoyage métabolique à chaque changement de saison. Le printemps arrive, aussi je vous propose de faire un check sur l’alimentation de vos sites… probablement trop riche, encombrée et polluée de poisons de toutes sortes. Mais ne croyez pas qu’il suffise d’acheter le dernier produit détox à la mode « web acceleration, FEO, CDN… » et d’en faire une cure pour se tirer d’affaire. C’est tout un chantier de printemps qu’il faut engager. Ce chantier comporte des étapes qu’il faut respecter. PREMIER PALIER : la dépuration Cela commence par de nouvelles habitudes HTML Il est impératif de réduire sa consommation de requêtes HTTP en changeant quelques habitudes. Par exemple, en simplifiant la conception de la page ou en concaténant les fichiers JS et CSS. 90% du temps de réponse de l’utilisateur final est passé sur le poste utilisateur, temps consacré au téléchargement de tous les composants de la page : images, feuilles de style, scripts, flash, etc. Réduire le nombre de composants réduit le nombre de requêtes HTTP nécessaires pour construire et afficher la page. Ce n’est pas toujours possible mais si vous pouvez et si vous avez le courage, fixez-vous l’objectif de manger 5 JS et CSS maximun par page ! DEUXIEME PALIER : le régime Si vos clients habitent à la campagne ou à l‘étranger Ils apprécieront les plats légers, le temps nécessaire pour transférer une requête HTTP et la réponse sur le réseau peuvent être améliorés par les décisions prises par vos développeurs. Il est vrai que la bande passante de l’utilisateur final, le choix du fournisseur de services Internet, le matériel, la proximité, etc....
Blablacar plus rapide que Uber !

Blablacar plus rapide que Uber !

L’économie s’uberise à marche forcée. Le principal enjeu pour ces nouveaux acteurs réside dans l’atteinte d’une taille critique le plus rapidement possible afin de neutraliser les éventuels concurrents, suivant le précepte « winner-takes-all ». Comment s’y prendre ? En offrant une expérience optimale aux utilisateurs, ce qui passe principalement par le fait de proposer une plateforme web et/ou mobile ergonomique, intuitive, fluide et performante. La notion de confiance est prépondérante dans le domaine de l’économie collaborative. Un site rapide et fluide donne une bonne image et rassure l’internaute, qui va plus facilement se lancer et utiliser le service en question. DES TEMPS DE CHARGEMENT TROP LONGS POUR DE NOMBREUX SITES L’étude de Quadran, expert de la supervision et de l’optimisation des performances techniques des services web et mobiles, est riche d’enseignements. La sélection s’est faite auprès de cinq sites leaders de leurs secteurs respectifs sur le marché français, Uber, Airbnb, Blablacar, Leboncoin et Prêt d’Union. Les résultats sont surprenants. Les petits français, Blablacar en tête, battent les mastodontes américains que sont Uber et Airbnb à plate couture ! Dans son étude, Quadran distingue le début de l’affichage de la page, le temps de chargement total, et le Speed Index qui évalue la progression visuelle du display de la page. Ces trois métriques permettent d’évaluer finement le ressenti des utilisateurs vis-à-vis des performances. On considère généralement qu’au-delà d’un TTI (début d’affichage) de 2 secondes et d’un temps de chargement de 8 secondes, les utilisateurs commencent à quitter le site. Vous trouverez ci-dessous les résultats des tests menés par Quadran. PENSER A LA PERFORMANCE DES LA CREATION Afin de garantir une expérience optimale aux utilisateurs...