COMPARATEURS DE VOLS : LE BENCHMARK

COMPARATEURS DE VOLS : LE BENCHMARK

Les beaux jours arrivent, les vacances d’été approchent à grands pas… Et qui dit vacances dit souvent comparateurs de prix. Depuis quelques années maintenant, les comparateurs de vols occupent en effet une place centrale dans la préparation de nos vacances. Alors que de nombreux acteurs se sont engouffrés dans ce créneau, la bataille est rude pour se faire une place au soleil ! Les prix proposés ne varient quasiment pas d’un site à l’autre, le nerf de la guerre réside donc dans le référencement d’une part et le fait de proposer une plateforme web et mobile ergonomique, intuitive et fluide d’autre part. Cela tombe bien, il est possible de faire d’une pierre deux coups en optimisant les performances techniques de son site. Cela permettra d’améliorer le référencement de la plateforme par les moteurs de recherche, Google en tête, tout en offrant une expérience optimale aux utilisateurs. La sélection : Afin d’étudier les performances des leaders du secteur, nous avons sélectionné les 5 premiers sites montant à la requête « comparateur de vol » dans Google. Les heureux élus sont Liligo.fr, Easyvoyage.com, Kayak.fr, Skyscanner.fr et Momondo.fr. Lequel de ces cinq sites tire le mieux son épingle du jeu ? Les résultats : Dans son étude, Quadran distingue le début de l’affichage de la page “Start Render”, le temps de chargement total “Load Time”, et le Speed Index qui évalue la progression visuelle de l’affichage de la page. Ces trois métriques permettent d’évaluer finement le ressenti des utilisateurs vis-à-vis des performances. On considère généralement qu’au-delà d’un début d’affichage “Start render” de 2 secondes et d’un temps de chargement de 8 secondes, les utilisateurs commencent à quitter...
Perf Web : la battle DSI / Webmarketing

Perf Web : la battle DSI / Webmarketing

« La DSI est seule responsable des performances web et le Webmarketing est le seul à mesurer l’expérience utilisateur … » On aimerait bien ne plus entendre ces phrases, ni même ces excuses « si notre site n’est pas suffisamment performant c’est de la faute de l’info en tout cas c’est un problème technique… », la nature du sujet est bien plus transverse qu’elle n’y parait. Les performances web ou digitales impactent directement l’expérience utilisateur, ceci n’est plus à prouver. Partant de ce constat, de plus en plus d’entreprises cherchent à sensibiliser et à impliquer leurs responsables marketing digital à ces sujets. Le couple Webmarketing / DSI travaille désormais ensemble sur ces sujets. Le DSI : celui qu’on aime tant tromper La logique du rapprochement Marketing-DSI est assez évidente. La transformation digitale a pour principal objectif d’améliorer l’expérience client, le client veut du digital et il ne sait plus s’en passer : le binôme Marketing-DSI s’impose de lui-même et, d’ailleurs, ils se trouvent naturellement sans que les directions n’aient vraiment à l’imposer. Ceci dit, la relation est toujours « compliquée » : par nature, le marketing aime les choses simples et rapides, il aime le cloud par exemple. Le très expérimenté DSI est quant à lui valorisé lorsqu’il industrialise, customise des solutions, travaille en « bon père de famille » car il est le garant de la cohérence de tout l’écosystème et il sera le seul responsable si dans 3 ans la société se retrouve dans une impasse parce qu’il aura tout accepté ou mal apprécié. Mais ce couple ne peut rien faire l’un sans l’autre, et pour se faire il est devenu très Agile : le marketing aime...