COP21 – Pour une vignette verte pour site web non polluant

COP21 – Pour une vignette verte pour site web non polluant

Internet nous semble virtuel. En réalité la masse d’énergie utilisée pour son fonctionnement est considérable et son empreinte écologique loin d’être négligeable… Comment proposer des sites plus écolos ? 10 Milliards de mails c’est 50 GigaWatt-Heure, l’équivalent de 15 centrales électriques pendant 1h, ou 4000 tonnes de pétrole soit 4000 allers-retours Paris-NY en avion. Tout ça pour une heure de mails sur les réseaux mondiaux ! A chaque fois que nous naviguons sur Internet ou que nous utilisons un service web, nous utilisons des data centers “centre de traitement des données en français”. Ces data centers, du fait de leur taille et de leur alimentation en électricité 24h/24, sont très gourmand en énergie. Certains d’entre eux situés aux Etats-Unis consommeraient ainsi l’équivalent d’une ville de la taille de Strasbourg ou Bordeaux et l’ensemble des services internet représenterait 2% des rejets de CO2 à l’échelle mondiale. Comment réduire cette pollution cachée ? L’idée première est donc de réduire la consommation énergétique de ces équipements en améliorant le rendement du matériel utilisé. Les technologies progressent et ces équipements seront de moins en moins consommateurs dans le futur. Mais comme en même temps le volume de données double tous les ans, la consommation globale d’énergie ne va  cesser d’augmenter ! Il est donc nécessaire de trouver d’autres solutions. Et si un des axes d’amélioration résidait dans l’optimisation des applications web et du transfert de données ? Vous déménagez de Lille à Marseille, il ne vous viendrait pas à l’idée de louer une Twingo et de faire 20 allers-retours pour amener vos meubles ? Vous louez un camion et vous optimisez au mieux le rangement de vos meubles...