e-commerce : des KPIs business au service de votre chiffre d’affaires

e-commerce : des KPIs business au service de votre chiffre d’affaires

Nouvelle fonctionnalité dans notre outil de mesure de la performance web appYuser : des KPIs orientés business corrélés avec les performances techniques et le ressenti utilisateur. L’intérêt principal de cette démarche est de connecter DSI et métier pour coordonner les activités de l’entreprise autour des performances techniques de ses services web.


L’impact des performances web sur le chiffre d’affaires

En 2010, une étude d’Akamai déclarait que 57% des visiteurs quittent une page après trois secondes de chargement. Aujourd’hui les internautes sont encore plus exigeants et l’expérience digitale doit être instantanée. Les enjeux sont nombreux : augmentation du taux de conversion, amélioration de l’image de marque, réduction du taux de rebond, meilleur référencement naturel… et les géants du web l’ont très bien compris.

geants-du-web

Amazon par exemple est arrivé à la conclusion que pour chaque baisse de 100ms (de temps de chargement moyen sur ses pages) résultait une augmentation de 1% de son chiffre d’affaires ! Et bonne nouvelle, il n’est pas nécessaire d’être Amazon pour que ce ratio s’applique. En effet, nous avons remarqué que les résultats sont comparables pour des sites e-commerce français. On comprend alors l’importance de monitorer en parallèle ces deux types de métriques.

Un nouveau module orienté KPI business

Concrètement, l’objectif de ce nouveau module d’appYuser est de proposer des tableaux de bord pour les responsables métiers. Ces tableaux de bord livrent des indicateurs sur les performances commerciales de l’entreprise, qui, comme nous l’avons vu précédemment, dépendent dans grand nombre de cas directement des performances techniques. Les KPIs sont paramétrables par les métiers en fonction des métriques qu’ils jugent pertinents de monitorer : le taux de rebond, le taux de conversion, le type de panier…

Le module KPI business permet également d’identifier le contexte technologique (temps de chargement, device et navigateur utilisés, localisation, etc.) et les éventuelles anomalies lors d’événements types tel que l’abandon d’un client dans son parcours d’achat.

L’objectif principal est de corréler des défauts techniques, en l’occurrence la performance web avec l’impact direct business.