Baromètre Webperf – 15 sites testés pour le Black Friday

Baromètre Webperf – 15 sites testés pour le Black Friday

Impossible de passer à côté, le Black Friday nous bombarde à coup de publicités, de newsletters voire de SMS depuis lundi. Historiquement nord-américain, il est aujourd’hui central en Europe et occupe une place de plus en plus critique dans l’activité e-commerce. Les chiffres ne mentent pas, avec une hausse de + 48% du nombre de commandes passées lors de l’édition 2017 selon le Webloyalty Panel, cet événement est désormais le jour le plus important pour le e-commerce français en devançant même le 1er jour des soldes. Cela se traduit bien évidemment par une augmentation considérable du trafic sur les sites marchands, qui rencontrent parfois des soucis de performance web. Qu’en est-il des acteurs majeurs ? Quadran a voulu s’interroger sur la question et a donc réalisé un baromètre de leur webperf, tant sur Desktop que sur Mobile. Voici les résultats. Méthodologie Webperf Quadran, cabinet de conseil, expert de la supervision et de l’optimisation des performances techniques de sites internet, a mené une étude afin d’analyser les performances techniques de quinze sites e-commerce, tous secteurs d’activité confondus.  Les tests ont été réalisés par des outils propres à Quadran (des robots pilotés à distance, situés à Paris), du 19 au 21 octobre. Ils ont été réalisés à la fois dans des conditions de connexion dites « raisonnablement mauvaises » et des conditions de connexion « raisonnablement bonnes ». Chacun des tests a été répété 15 fois, seules les mesures médianes ont été conservées afin d’exclure tout résultat aberrant. Dans cette étude, Quadran distingue trois métriques distinctes : Le “First Contentful Paint” : indique le moment où du contenu (texte ou image) s’est affiché...
Cartographie des solutions de monitoring des performances Web

Cartographie des solutions de monitoring des performances Web

Il existe 3 grandes familles de monitoring pour mesurer les performances web de vos services mais avec des objectifs très différents… MONITORING ACTIF – Simulation d’utilisateursFONCTIONNEMENTSimule la connexion d’un utilisateur à un site internet depuis un ou plusieurs points géographiques donnés. MESURE DES PERFORMANCES vue end-userLes performances sont mesurées de bout en bout (même si les robots ne reproduisent pas parfaitement le comportement d’un navigateur).Les mesures ne sont pas exhaustives (quelques faux utilisateurs, depuis quelques points donnés, jouant quelques scénarios).Permet de détecter des tendances à la hausse ou à la baisse des performances.MESURE DE LA DISPONIBILITÉMesure l’indisponibilité d’une page ou d’un site. Remonte très précisément les éventuels codes erreurs.DIAGNOSTICLe temps de chargement d’une page est décomposé en mesures plus fines dans le but de cibler le ou les objets qui font défaut.Les informations contextuelles sont très pauvres ce qui ne permet généralement pas de détecter d’éventuels cas d’utilisation problématiques. SIMPLICITE – DEPLOIEMENT ET MAINTENANCENécessite l’enregistrement ou le développement de scénarios. Ces scénarios doivent être modifiés si le service évolue. Si itérations fréquentes, la maintenance est relativement lourde. Expertise et formation nécessaires. Pollue l’audience réelle.MESURE DES PERFORMANCES vue serveursNe permet pas d’avoir une vue fine sur les différents composants du data center  (BDD, CPU, RAM…).Radar monitoring actif : MONITORING PASSIF – Utilisateurs réelsFONCTIONNEMENTCollecte l’ensemble des données utilisateurs relatives aux performances (temps de chargements des pages) et au contexte d’usage (localisation, navigateur, mobile, FAI, matériel…). MESURE DES PERFORMANCES vue end-userLes performances sont mesurées de bout en bout, du point de vue des utilisateurs (affichage de la page sur l’écran de l’utilisateur, quel que soit le matériel) et de manière exhaustive (pour...
Etude e-tourisme : la webperf des sites de location de camping

Etude e-tourisme : la webperf des sites de location de camping

Vous cherchez la destination de rêve où passer vos vacances idéales afin de profiter un maximum de votre été ? Vous décidez éventuellement d’aller camper, et quoi de mieux que de surfer sur le web à la recherche de la perle rare ? Certains ont la plage, d’autres une piscine, voire les deux ! Tant de critères concrets présentés devant vous pour que vous orientiez consciemment votre décision. Et pourtant il y en a aussi beaucoup d’autres qui passent bien plus inaperçus. Le site paraît-il assez accueillant ? Trouve-t-on facilement son chemin jusqu’à la bonne page ? Est-ce que tout se charge correctement ?  Ce sont autant d’éléments qui influent directement sur le choix final d’un futur vacancier, mais pas tous sont aujourd’hui pris en compte. Malheureusement, la performance technique est souvent mise de côté alors qu’elle est essentielle, notamment pour les sites de e-tourisme, victimes d’une rude concurrence. L’importance de la performance web Il semble aujourd’hui évident que les performances d’un site de e-tourisme influent directement sur son taux de conversion, à la base du chiffre d’affaires de l’entreprise concernée. En effet, un client potentiel qui se trouve agacé par les temps de chargement d’un site n’hésitera pas à aller voir s’il fait plus beau dans le camping d’à côté. La majorité des internautes considère que les sites de location de campings sont globalement substituables les uns aux autres, et que si l’un d’entre eux ne nous plait pas pour telle ou telle raison, on ne perd rien à changer d’avis juste avant de réserver, ne serait-ce que pour comparer les prix des concurrents. Une autre conséquence du bon fonctionnement...
RUM based testing – TESTS SMART (intelligent en anglais)

RUM based testing – TESTS SMART (intelligent en anglais)

La plupart des organisations modernes savent à quel point il est nécessaire de faire des tests sur les environnements de production. C’est d’autant plus important pour les sociétés d’e-commerce qui doivent gérer un nombre croissant d’événements : les soldes, les saisons, les promotions et des évolutions permanentes de leurs sites. Tous ces événements amplifient les risques, mais il n’est évidemment pas nécessaire d’attendre ces pics d’audience pour se soucier des performances des services et du manque à gagner. Les testeurs aguerris savent à quel point la génération de tests peut être chronophage et parfois inefficace. Ce qui, au fil du temps, tend même à limiter ces tests et à diminuer progressivement la qualité des livraisons jusqu’aux inévitables crashs de production ! Tester pour se rassurer c’est bien, faire des tests SMART* c’est mieux ! RUM (Real User Monitoring) based testing permet de faire moins de tests et de les rendre bien plus pertinents. La collecte massive des usages des internautes au travers d’outils d’analytique comme Google Analytics et appYuser , associée à l’expérience des experts permettent de définir des plans de tests SMART « pertinents, moins coûteux et toujours d’actualité ». Les business gagnent en planning, les risques d’incidents diminuent fortement, ce qui in fine permet de générer plus de trafic, plus de satisfaction et de ventes. *SMART (intelligent en anglais) mais aussi pour se souvenir que chaque test doit être Specific Measurable Achievable Relevant and Time-Bound (en français =>Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste Temporellement défini) Produire des tests représentatifs du comportement réel des internautes Prédire le comportement des internautes et en déduire des gammes de tests est une méthode qui a fait ses preuves. Mais...
Transformation DevOps et Performance Web

Transformation DevOps et Performance Web

D’ici 2018, le Gartner prévoit qu’une entreprise sur deux aura mis en place une solution de Release Automation pour faciliter sa transformation DevOps. Le concept DevOps Le concept DevOps consiste à rapprocher les équipes de DEVeloppement et OPérationnelleS, afin de faciliter et d’automatiser les mises à jour logicielles de plus en plus fréquentes sur les environnements de production. L’objectif principal est de réduire significativement les interminables cycles de livraison dans les organisations traditionnelles en silos, et l’objectif sous-jacent mais pas moindre est de maintenir le même niveau de qualité des livraisons. Le cycle DevOps : L’intégration continue Dans une démarche classique d’intégration continue, les équipes projets développent les solutions, elles passent ensuite la main à leurs confrères de l’exploitation en fin de cycle pour prendre en charge le déploiement en tenant compte des contraintes de production. Ces métiers sont bien différents et dans la pratique on note souvent des intervenants avec des profils très distincts. Automatiser le déploiement des applications, c’est d’abord définir des processus dépendant de l’entreprise voire des organisations internes. Il faut ensuite s’assurer qu’opérationnellement tous les acteurs de l’intégration continue suivront bien les règles de base de la gestion de configuration : Définir les packages à livrer, Stocker les livraisons avec la documentation associée, Tester les livraisons sur les différents environnements (intégration, validation, production), Fournir des versions gérées en configuration pour les équipes de tests (techniques ou fonctionnelles). Revenons maintenant à notre solution de Release Automation, en conclusion elle devra permettre d’automatiser ces processus de livraisons qui jusque-là étaient supportées uniquement par les équipes OPS. La Performance Web Dans notre univers de l’analyse des performances applicatives, cela...