L’IT seul responsable des mauvaises performances des sites internet ?

L’IT seul responsable des mauvaises performances des sites internet ?

Les mauvaises performances techniques des sites internet et portails d’entreprise représentent aujourd’hui un manque à gagner de plusieurs milliards d’euros pour les entreprises françaises. En bout de chaine, les équipes informatiques portent à elles seules la responsabilité de ces performances. Et si la solution n’était pas que technique et qu’elle passait par une meilleure implication des métiers et des directions de l’entreprise ? Au cours du cycle projet, la vitesse des services internet est dans la plupart des cas analysée uniquement en fin de projet ou lorsque les services sont en production. C’est en général de la responsabilité des équipes techniques voire des hébergeurs. Les directions, les métiers, le marketing et les ventes ne sont eux que très rarement mobilisées sur ces objectifs de performances. Pourtant, pour Google, la vitesse est la fonctionnalité numéro 1 ! Larry Page fondateur de Google considère la vitesse d’un service comme la fonctionnalité numéro 1 « As a product manager you should know that speed is product feature number one. » ! La fonctionnalité numéro 1…, il parle bien de fonction et pas de solution ? Pour quelle raison alors les métiers transfèrent-ils si souvent la responsabilité de la définition de cette fonction à des équipes techniques ? Le feraient-ils pour une autre fonction ? Des objectifs de performances à déterminer en amont : la vitesse des services web est une fonction. Les objectifs de vitesse des services web doivent être adressés en tout début de projet, pendant les phases d’évaluation du ROI et de faisabilité. On doit se poser la question de « à qui va-t-on délivrer ce service et dans quelles conditions veut-on le leur délivrer ? ». Et c’est bien aux métiers,...
Les performances Web des 10 leaders du e-tourisme au banc d’essai

Les performances Web des 10 leaders du e-tourisme au banc d’essai

Objectifs : Cette étude a pour objectif de mesurer et comparer les performances techniques des 10 premiers sites de réservation en ligne. L’enjeu de l’étude réside dans l’évaluation du ressenti utilisateur (ou expérience utilisateur) versus le niveau de ces sites dans les résultats de requête sur les moteurs de recherche. Good user experience = good SEO? Let’s see! Méthode : Nous avons choisi d’étudier la performance web de ces sites consultés depuis la France (les données peuvent varier selon la zone géographique de navigation). Les 10 premiers résultats à la requête « hôtel » sur le moteur de recherche Google sont : hotels.com, kayak.fr, tripadvisor.fr, lastminute.com, trivago.fr, ibis.com, agence.voyages-sncf.com, accorhotels.com, hotel-bb.com, liligo.fr. Résultats : Nous nous sommes basés sur trois métriques pour comparer les performances web des sites : – Le temps nécessaire pour commencer à afficher du contenu, qui correspond au début du dialogue entre le site et l’utilisateur, – Le temps nécessaire pour afficher la totalité de la page, – Le « Speed Index » qui mesure la progression visuelle du chargement de la page. A partir de ces trois temps, nous avons évalué le ressenti des utilisateurs de ces sites vis-à-vis de leurs performances web respectives. Une évaluation qualitative a aussi permis d’évaluer le potentiel d’optimisation pour chacun de ces sites. La synthèse : Les notes de potentiel vont de A « pas d’optimisation possible » à F « potentiel énorme » Conclusion : L’impact de la performance web d’un site sur la satisfaction utilisateur ne fait aucun doute. Il est intéressant de noter que les sites les mieux référencés sont également ceux offrant une expérience utilisateur positive,...
appYuser feature – Navigation Timing

appYuser feature – Navigation Timing

Nouveauté dans appYuser, sur la base de l’API performance “Navigation Timing” disponible dans la plupart des navigateurs récents (voir le schéma ci-dessous), nous pouvons maintenant récupérer des temps très précis sur le séquencement d’une requête. Nous traitons ensuite ces informations pour l’ensemble des utilisateurs et des pages en fonction des cas d’usage (OS, appareil, FAI, région…etc). Une fois analysées, ces informations permettent de trouver très rapidement le segment qui pose problème (internet, les serveurs d’origine ou bien le poste client). Le diagnostic et l’optimisation des services web deviennent alors très simples !     appYuser feature – Navigation Timing was last modified: juin 18th, 2015 by Thomas...
18% d’abandons en moins en seulement 7 jours

18% d’abandons en moins en seulement 7 jours

NOTRE CLIENT Site e-commerce de vente de matériel de sport grand public, dimension européenne (CA 6M€) LE CONTEXTE Des retours clients font état de performances techniques dégradées voire d’indisponibilité du site pendant les périodes de soldes ou suite à des envois de newsletters. Technologie PHP, hébergement OVH L’ACCOMPAGNEMENT QUADRAN Afin de répondre aux problématiques du client, nous avons déployé en moins d’une heure notre outil de supervision et de diagnostic appYuser. Un expert a analysé dès le lendemain avec les équipes techniques et fonctionnelles du client les données réelles. Premier constat le site web est effectivement très sensible aux variations d’audience et le site pour mobile est extrêmement lent. Le niveau de satisfaction des utilisateurs est nettement en dessous de ce qui est nécessaire pour ce type de e-commerce, la page d’accueil met plus de 10s à s’afficher depuis certaines régions. RESOLUTION Nos experts ont travaillé de pair avec les équipes métiers pour définir des objectifs de performances en fonction de la typologie des pages (un utilisateur acceptera d’attendre un peu plus pour une page avec une vraie valeur métier plutôt que pour une page de login). L’audit technique des sites web et mobiles a permis de détecter les root causes, trop de contenus statiques étaient téléchargés lors de fortes audiences sur le site web et des configurations serveurs étaient nécessaires pour accélérer les accès depuis l’application mobile. Nous avons ensuite accompagné les équipes techniques du client à implémenter nos recommandations. BENCHMARK ET DEPLOIEMENT CDN Parmi les recommandations ; la mise en place d’une solution de Content Delivery Network afin de décharger le serveur d’origine lors des montées en...

Quadran au salon de l’innovation ICS 2014

Présentation de notre capteur de satisfaction vis-à-vis des performances techniques des services web : Quadran Performance Analytics. Interview de David Marroncle “démarche innovante..” à l’occasion du salon ICS Quadran au salon de l’innovation ICS 2014 was last modified: juin 15th, 2015 by Olivier...

« Il est préférable d’opter pour une solution de type RUM (Real User Monitoring) »

Lire plus

73 % des entreprises ne font pas confiance à leur fournisseur de Cloud

Une étude de Compuware révèle que les 3/4 des professionnels de l’IT estiment ne pas avoir suffisamment de garantie quant aux performances des services Cloud. Compuware Corporation (Nasdaq : CPWR), leader de la performance des applications à l’origine d’une nouvelle génération d’APM, annonce aujourd’hui les résultats d’une étude menée auprès de 740 cadres de l’IT par le cabinet indépendant Research In Action sur l’adoption du Cloud Computing. Cette enquête révèle notamment que la majorité des professionnels de l’IT (79%) estiment que les engagements de niveau de service (SLA – Service Level Agreement) proposés par les fournisseurs de Cloud en matière de disponibilité, sont trop simplistes pour répondre correctement aux risques liés à la migration et à la gestion des applications dans le Cloud. Par ailleurs, pour 63% des personnes interrogées, il est essentiel d’avoir des mesures de SLA significatives et précises pour s’assurer de fournir un service et une expérience de qualité du point de vue de l’utilisateur final. Les mesures de SLA plébiscitées par les professionnels de l’IT vis-à-vis de leur fournisseur de services Cloud s’avèrent être les suivantes : le temps de réponse et la qualité du point de vue de l’utilisateur final ; la disponibilité, sur la base d’une surveillance continue ; un reporting en temps réel des SLA. L’enquête montre par ailleurs que : 73% des entreprises suspectent les fournisseurs de services Cloud de cacher des problèmes d’infrastructures susceptibles d’impacter les performances des applications. 60% des sondés admettent craindre qu’une mauvaise gestion des ressources partagées par des tiers n’impacte également leurs propres performances. Craignez-vous que votre fournisseur de Cloud ne vous cache l’impact des problèmes liés...

QPA mesure la performance des applications web et mobile

Le cabinet de conseil et d’ingénierie informatique Quadran lance une version allégée et gratuite de son application Quadran Performance Analytics. « Les mauvaises performances des sites internet, en termes de temps de chargement des pages, de fluidité dans la navigation ou de disponibilité des services, représentent aujourd’hui un manque à gagner de plus de 10 milliards d’euros pour les entreprises françaises», estime David Marroncle, dirigeant de Quadran (950 K€ en 2013, 5 personnes). Pour aider les entreprises à mieux gérer ces performances, le cabinet de conseil et d’ingénierie toulousain a développé Quadran Performance Analytics (QPA). Particularité de cet indicateur, basé sur la norme internationale Apdex : il n’est pas basé sur des simulations, mais sur le ressenti réel des utilisateurs et prend en compte leur localisation. « Cette information est particulièrement pertinente pour un développement à l’international, car les utilisateurs sont souvent pénalisés par des temps de réponses amplifiés par la distance. Initialement, nous avons travaillé sur ces sujets pour Airbus et il n’existait pas de produits de ce type sur le marché », souligne David Marroncle. En l’occurrence, QPA est le fruit de 3 ans de R&D sur l’optimisation des performances des applications logicielles, pour lesquels Quadran a obtenu en 2013 le label de Jeune Entreprise Innovante, décerné par le Ministère de la recherche. En complément de son offre personnalisée destinée aux grands comptes, la société toulousaine lance aujourd’hui version allégée gratuite de QPA (fonctions de base + 1 semaine de stockage de données) destinée aux PME de tous secteurs qui commercialisent leurs produits ou services à l’international. Quadran propose également depuis quelques mois une version « Entreprises » de sa solution (toutes...

Etat des lieux de l’internet

L’Akamai Intelligent Platform distribuée mondialement diffuse plus de 2 billions d’interactions Internet et assure une défense au quotidien contre les attaques DDoS. Cela nous donne une visibilité unique sur les vitesses de connexion Internet, l’adoption du haut débit, l’utilisation des mobiles, les coupures et les attaques. En s’appuyant sur cette mine d’informations, le rapport « État des lieux de l’Internet » offre une vision unique sur les tendances actuelles sur Internet : Tendances sectorielles et géographiques pour les attaques DDoS rapportées au cours de l’année 2013 Différences entre les temps moyens de chargement de page sur les connexions haut débit et mobiles par zone géographique (mesures effectuées par Real User Monitoring (RUM)). Les fortes croissances à long terme des vitesses moyennes et vitesses maximales moyennes de connexion observées dans le monde Télécharger le rapport « État des lieux de l’Internet » et l’application (pour Apple IOS) pour accéder à ces données où que vous soyez et quand vous le souhaitez. L’application propose une interface interactive avec les données du rapport, notamment la possibilité d’approfondir les tendances dans le temps pour un pays donné. Chaque nouvelle édition du rapport sera disponible via l’application dès sa publication et une bibliothèque des anciennes éditions sera également accessible. En savoir plus Etat des lieux de l’internet was last modified: avril 20th, 2015 by David...